Interpellés par le Concile Vatican II, nombreux sont ceux et celles qui portèrent intensément le désir de voir se fonder des communautés répondant aux attentes des hommes et des femmes de notre temps.

 

Parmi toutes ces communautés naissantes, l'une d'elles, issue du Renouveau Charismatique, la Fraternité Béthanie, a été fondée en juillet 1974 à Gentilly en Ile de France.

Cette communauté réunissait de jeunes professionnels avec d'anciennes élèves du lycée du Sacré-Cœur "Sophie Barat" à Chatenay-Malabry auxquelles s'étaient joints d'anciens élèves des classes préparatoires de l'école sainte Geneviève à Versailles.

 

À l'exemple des communautés chrétiennes décrites dans les Actes des Apôtres, ses membres désiraient vivre le partage du Pain et de la Parole, ainsi que le partage fraternel de la vie et de la prière, chacun gardant ses engagements universitaires ou professionnels.

Ils demandaient une formation à la prière contemplative et à la vie communautaire.

Autour de la communauté animée par un jésuite, Étienne Garin, une religieuse du Sacré Cœur de Jésus, Geneviève Constant et une laïque Brigitte-Violaine Aufauvre, une assemblée de prière charismatique et diverses formations à la vie communautaire et au discernement spirituel ignatien rassemblèrent rapidement un certain nombre de chrétiens.

 

La plupart des membres actuels de la CCB sont issus de ces diverses réalités de l'Église.

 

Aujourd'hui la Communion de communautés Béthanie est présente dans diverses régions.