La CCB a un "agir commun". Les membres de la CCB, amis de Jésus vivant de la même spiritualité, ont en effet une même manière d'agir comme le précise la charte. Ils portent sur le monde et les hommes un regard contemplatif et voient avant tout en chacun une personne à laquelle le Christ propose son amitié. Cet agir commun se vit en tous lieux et en toutes circonstances.

 

 

Dans la mission qui incombe à tout baptisé, les membres de la CCB ont donc une modalité particulière d'action qui opère aussi bien dans le monde que dans l'Eglise.

 

- dans le monde. Tant dans leur vie professionnelle qu'au sein des réalités économiques et politiques, ils agissent sur la société par leur manière d'être dans toutes leurs relations.

 

- dans l'Église. Par le témoignage de leur vie en communauté et par ce qu'ils sont, ils participent au renouvellement du tissu communautaire de l'Église et peuvent susciter la naissance de nouvelles communautés au sein du peuple des baptisés. Ils invitent pour le moins tout chrétien à faire sien le regard de Jésus, ami des hommes, sur lui-même et les autres.

 

La CCB propose par ailleurs 

- des formations au discernement spirituel et à l'accompagnement spirituel ignatien sur deux ans ;

- un approfondissement de la vie de prière contemplative. Tout en faisant sienne la pédagogie ignatienne, cette formation est étalée sur une année. Elle débute en septembre et suit ainsi le cycle liturgique en phase avec le cheminement des Exercices Spirituels de saint Ignace.

 

Si la CCB n'a ni œuvre ni mission commune à laquelle tous travailleraient, c'est dans la volonté de laisser chacun de ses membres s'engager personnellement dans les réalités sociales et ecclésiales qui lui sont proches.

Voir les propositions :